Edito décembre 2017

Edito décembre : Un plan pour toi aussi !

"C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel." (Esaïe 7/14)

" Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous."  (Matthieu 1/22-23)

Une grand laps de temps sépare ces deux textes de la bible, Esaïe ayant prophétisé la venue de Jésus notre sauveur, sept siècles avant sa naissance !

Mais comprenons bien les choses, Dieu avait prédit la naissance de Jésus non seulement sept siècles avant mais de toute éternité ! 

Il serait difficile de nous comparer à Jésus, mais David, dans le psaume 139 aux versets 15 et 16 dit ceci Mon corps n'était point caché devant toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux n'existât. " 

Dieu a tout planifié à l'avance et Noël doit nous le rappeler, même si nous savons que ce n'est pas en décembre que Jésus est venu naître dans cette crèche à Bethlehem.

Pour toi aussi il a tout planifié ! Il te connaissait avant que tu sois créé dans le sein de ta mère, il te voyait et prévoyait déjà un plan pour ta vie. Jésus nous montre l'exemple en ce qu'il a toujours eu parfaitement conscience du plan de Dieu son Père pour Lui. Il l'a ainsi accompli à la perféction de sorte qu'il pourra dire avant de rendre son esprit sur la croix où il a payé pour nos péchés : "Tout est accompli" (Jean 19/30)

As-tu conscience de ce plan que Dieu a préparé pour toi ? Certes, ta venue sur terre n'a pas été annoncée par les prophètes, mais Dieu n'en savait pas moins de toute éternité le jour où tu serais créé dans le sein maternel et le jour où tu paraitrais sur cette terre. Veux-tu le remercier de t'avoir donné la vie et chercher à accomplir son plan prévu pour toi ?

Vivre sans avoir conscience de cela, c'est vivre dans le péché, en dehors du but pour lequel Dieu t'a créé ! Même si tu es honnête, tu ne mens pas, tu ne voles pas, tu ne tues pas, tu fais du bien autour de toi, tu peux passer totalement à côté de ce que Dieu a prévu pour ta vie !

Alors tiens-toi devant Dieu, prie, lis la bible, demande Lui de te remplir du Saint Esprit afin que tu sois conduit dans sa volonté pour toi !

Noël doit nous rappeler ces vérités écrites ici, sur cette page, pour notre salut !

" Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions." (Ephésiens 2/8-10)

Bien fraternellement

Le pasteur

Luc GOILLOT

Edito novembre 2017

Edito novembre : faire des progrès !

" Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c'est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. . " (1 thessaloniciens 4/1)

" Que tes progrès soient évidents pour tous ! " (1 timothée 4/15b)

Dans ces deux textes, l'apôtre Paul nous rappelle quelque chose d'essentiel concernant la vie du chrétien, du disciple : Nous sommes appelés à grandir, à changer, à être transformés pour devenir meilleurs.

Dans l'inconscient collectif de nos églises, il y a parfois l'idée que le chrétien est parfait, qu'à partir du moment où l'on est né de nouveau, tout est fait. Du coup, certains hésitent à prendre le baptême en pensant qu'une fois le baptême pris, tout faux pas serait dramatique ! D'autres se scandalisent au moindre écart d'un frère ou d'une soeur. Mais Dieu ne nous appelle pas à la perfection immédiate mais à une marche vers la perfection : la marche de progrès en progrès !

Il n'est pas gênant de voir qu'un disciple puisse avoir encore des défauts, mais il est gênant de voir un disciple qui ne montre aucun progrès ! Paul encourage Timothée à ce que ses progrès soient évidents, c'est-à-dire que son entourage les remarque pour en donner gloire à Dieu !

Toi qui hésites à t'engager avec Dieu, n'ais crainte ! Dieu ne te demande pas de devenir parfait du jour au lendemain, il va t'aider à marcher de progrès en progrès

Toi qui est déjà disciple de Christ, quel est le dernier progrès qui a pu être évident dans ta vie ? (A propos de ton caractère, à propos de guérison intérieure, à propos d'exercice des dons spirituels, à propos du temps passé en tête à tête devant Dieu etc...)

D'ailleurs, sur ce dernier point, l'apôtre Paul nous donne le moyen de vivre cette vie de progrès : " Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. " (2 corinthiens 3/18)

Alors je nous souhaite à tous de merveilleux temps de contemplation de la gloire du Seigneur afin qu'elle reflète sur nous en nous faisant faire des progrès, mieux encore, en nous transformant de gloire en gloire !

Bien fraternellement

Le pasteur

Luc GOILLOT

Edito octobre 2017

Edito octobre : L'homme juge, Dieu fait miséricorde

" Jonas implora l'Éternel, et il dit: Ah! Éternel, n'est-ce pas ce que je disais quand j'étais encore dans mon pays? C'est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal. " (Jonas 4/2)

Cette parole de Jonas nous éclaire sur l'état d'esprit de certains croyants face au péché. Lorsque Jonas refuse d'obéir à l'appel de Dieu d'aller à Ninive et part à l'opposé, à Tarsis, on pourrait penser que c'est parce qu'il a peur, ou parce qu'il manque de foi car toute la ville de Ninive, 120 000 habitants, est corrompue et loin de Dieu ! Mais dans le texte d'introduction nous voyons clairement la raison pour laquelle Jonas ne voulait pas aller à Ninive. Il ne voulait pas que ces vilains pécheurs échappent au jugement de Dieu parce que leur attitude était écoeurante, irrespectueuse des commandements divins. Ce serait justice !

Ce qui conduit Jonas, c'est sa nature charnelle. La chair réclame la vengeance et le jugement, elle est assoiffée de justice ! Dieu, Lui, qui est un être éminemment spirituel et rempli d'un amour parfait, n'a de cesse que de vouloir faire échapper l'homme au jugement qui l'attend à cause de son état de péché. Or Dieu envoie Jonas pour faire échapper Ninive au jugement que la justice lui réserve. Et cela réussit ! Toute la ville se repent, le roi en tête, et ils réclament tous la miséricorde de Dieu (fin chapitre 3).

Devant une telle attitude de repentance, Dieu revient sur la justice pour faire triompher son amour ! Cela agace Jonas au point qu'il demande la mort ! (4/3) Mais Jonas qui est prophète aurait du savoir que toutes les écritures nous expliquent cela. Dès la chute de l'homme, Dieu prévoit le moyen de son salut (Genèse 3/15). Lorsqu'Il envoie des messagers vers son peuple, ce n'est pas pour les juger et les châtier mais pour les faire échapper au jugement au travers de la repentance !

" Je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, ce que je désire, ce n'est pas que le méchant meure, c'est qu'il change de conduite et qu'il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie " (Ezéchiel 33/11)

Il accomplira ce qu'il a promis dans Genèse 3/15 en envoyant non pas un simple prophète porteur d'un message, mais Jésus-Christ, son fils, portant nos péchés sur la croix pour détourner le châtiment qui devait tomber sur nous !

" Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. " (Esaïe 53/5)

Ainsi, oui Jonas avait raison dans un sens, Ninive méritait la mort à cause de son péché, mais Dieu voulait premièrement sauver Ninive, à l'image de son plan pour l'humanité, pour la France, pour notre ville !

" Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. " (Romains 6/23). Paul nous rappelle ici clairement le plan de Dieu pour les hommes !

Alors serons-nous des Jonas désirant que le pécheur soit châtié et meure ou des enfants nés de Dieu, désirant que tous les hommes échappent à la condamnation, même les plus vils sur terre ?

" Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. " (2 Pierre 3/9).

Que l'Esprit Saint nous remplisse afin que la miséricorde de Dieu puisse être notre partage lorsque nous faisons face au péché dans toute sa noirceur et son horreur, voulant nous aussi que tous arrivent à la repentance !

Bien fraternellement

Le pasteur

Luc GOILLOT

Edito septembre 2017

Edito septembre : réagir au miroir

" Si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. " (Jacques 1/23-24)

Jacques nous donne une excellente image avec celle du miroir : Qui est assez absurde pour se regarder dans le miroir et s'il remarque qu'il a une tâche de dentifrice sur la joue, un épi dans sa coiffure, repart comme s'il n'avait rien vu ? Il part au travail avec sa tâche ou son épi, ou toute autre chose !!!

Bien sûr personne ne fait cela ! Jacques veut nous dire par là que nous sommes parfois tellement absurdes lorsque Dieu nous parle, qu'il nous montre ce qui ne va pas, et que nous repartons en oubliant ce qu'Il nous a dit !

Beaucoup d'hommes font ainsi hélas. Dieu parle, Dieu avertit, Dieu reprend, Dieu veut même encourager, donner espoir, mais sa parole n'est pas mise en pratique.

La bible nous parle d'un jeune homme riche qui a rencontré Jésus. Après avoir discuté un moment, Jésus va lui révéler ce qui ne va pas dans sa vie : Il est trop attaché à ses richesses et donc s'il veut suivre Jésus, il faut qu'il s'en détache. Jésus lui dit donc : " Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi." (Matthieu 19/21) Mais Matthieu nous raconte que cet homme est reparti sans écouter Jésus et le résultat fut qu'il s'en alla tout triste.

La tristesse de l'homme peut se résumer à son incapacité à mettre en pratique ce que Dieu lui demande ! Cette absurdité qui consiste à ne pas écouter notre créateur et sa parole qui est comme ce miroir, nous mène tout droit vers la tristesse et le désespoir !

Ne voulez-vous pas réagir en vous disant qu'il est temps maintenant de mettre en pratique ce que Dieu vous demande de faire ?

Il vous a demandé de vous repentir de vos péchés : L'avez-vous fait ? Il vous a demandé de vous détourner de certaines voies : L'avez-vous fait ? Il vous a demandé de le suivre, de lire sa parole et d'établir une relation avec Lui : l'avez-vous fait ?

Si vous résistez encore, vous ne pourrez qu'être triste, mais si vous l'acceptez comme sauveur et maître, une grande joie va s'emparer de vous car vous ne serez plus de ceux qui se regardent dans le miroir et qui oublient ce qu'ils y ont vu !

" Heureux celui qui prend son plaisir dans la loi de l'Eternel et qui la médite jour et nuit " nous dit le psaume 1er !

Bien fraternellement

Le pasteur

Luc GOILLOT

Edito juillet-août 2017

Edito juillet-août : racheter le temps

" Rachetez le temps, car les jours sont mauvais. " (Ephésiens 5/16)

L'été se présente à nous et avec lui une opportunité, celle de racheter le temps ! Toute l'année, c'est la course contre la montre et nous devons reconnaître que nous ne donnons à Dieu que peu de temps. Il ne bénéficie très souvent que de ce qu'il nous reste de notre journée et trop rarement de la première place dans notre emploi du temps.

Le temps de l'été est propice pour avoir plus de temps avec les journées qui s'allongent et les jours de congés... Alors le Seigneur veut nous exhorter à racheter le temps. La raison que nous donne Paul est que les jours sont mauvais. Beaucoup de choses aujourd'hui nous éloignent de la présence de Dieu alors racheter le temps consiste à redonner du temps aux bonnes choses : " Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit ! " Le fait qu'au v18, Paul précise "au contraire" indique clairement le contraste entre les mauvais jours que nous vivons et ce à quoi nous sommes appelés : " entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ ! "

Le temps de l'été doit être propice à nous donner le goût de ce "au contraire" que Paul nous propose. Alors cet été, que ferez-vous de ce temps que Dieu vous donne ? Le consacrerez-vous aux choses mauvaises de ce monde ou au contraire, le consacrerez-vous aux bonnes choses qui concernent le Royaume de Dieu ?

Au travers de cette réflexion, j'aimerai vous inviter à faire de votre été un temps où vous rachetez le temps ! Oui comme le dit Paul au v17 : " C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. "

Ainsi, nous allons rompre avec cette habitude de relâchement des chrétiens pendant les temps de vacances qui fait que la rentrée dans nos églises est difficile. Ici, je veux déclarer que la rentrée 2017 sera bénie à Colomiers !

Alors bon été à tous !

Fraternellement

Le pasteur

Luc GOILLOT

page 1 sur 11 suivante »