Edito

Jésus dans ta maison !

« Il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. » Luc 19/5b

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3/20

La volonté de Jésus est clairement de venir habiter chez nous ! Ces textes nous le montrent, l’un adressé à Zachée, le publicain, en quête de connaître Jésus et l’autre adressé à l’église de Laodicée, devenue tiède !

La question est de savoir quelle réponse tu donnes à ce désir de Jésus. Nous voyons que Zachée accueille en hâte et avec joie Jésus chez lui et la conséquence sera rapidement visible !

Jésus se tient à la porte et il frappe ! Lui ouvriras-tu et si tu lui ouvres, quelle place lui donneras-tu ?

L’accueilleras-tu comme un simple locataire, en lui donnant une place mais en gardant le contrôle de ta maison ?

L’accueilleras-tu un peu mieux, à savoir comme un invité d’honneur devant lequel tu déroules le tapis rouge, en le comblant de louanges ? Il ne restera cependant qu’un invité ! Un invité bien utile vers qui tu iras réclamer quand tu auras besoin, un invité qui te sauve et te pardonne de tes péchés !

Ou l’accueilleras-tu plutôt en lui donnant les clés de ta maison afin qu’Il en devienne le propriétaire ? Cela change tout ! Si c’est désormais Lui qui prend les clés, les commandes, alors tu vas pouvoir voir du changement, des changements radicaux même. Encore une fois, l’histoire de Zachée nous le montre ! (Luc 19/8-9)

Nous nous comportons tous en traitant Jésus comme un simple locataire. Parfois nous faisons un peu mieux en le considérant comme un invité d’honneur, mais la seule façon de recevoir Jésus c’est de lui donner les clés car Il est chez Lui en fait, tout lui appartient ! L’apôtre Jean nous dit que si nous demeurons en Lui, Il demeurera en nous. Le seul moyen en fait de recevoir Jésus dans sa maison, c’est de vouloir demeurer en Lui, chez Lui !

« Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean 15/5b). Nous pensons perdre quelque chose en lui donnant nos clés, mais c’est tout le contraire, il pourra désormais demeurer en nous et donc nous faire porter un fruit excellent à la gloire de son Père !

Alors Jésus est-il propriétaire de ta maison ?

Comme à Zachée, il te dit qu’il faut qu’Il demeure AUJOURD’HUI dans ta maison !

Mon voeux pour cette nouvelle année, c’est que Jésus devienne réellement le propriétaire de ta maison !

Bien fraternellement

Le Pasteur : Luc Goillot